Défilé n° 8 « Nos souvenirs en chansons »

Coucou les amies !
Il me semble que nous en étions restées là… (avec le tuto suivi n°7)…

Et depuis, l’aventure s’est poursuivie avec le tuto n°8, signe de votre fidélité qui apporte bonne humeur et convivialité au pays de l’Arc-en-ciel.
Vous avez été 25 à participer (donnant … 27 réalisations). Le modèle proposé pour ce « défi », vous l’avez dit, était intéressant, pas si facile que cela, mais instructif. Merci à chacune de vous de l’avoir tenté, et merveilleusement réussi.
Vous avez joué le jeu, en relatant vos souvenirs  en chansons : des évocations amusantes, nostalgiques, poétiques et souvent touchantes, qui ont accompagné Myjanie tout au long de leurs réceptions, avec des refrains entonnés en boucle souvent, tandis qu’elle tricotait un nouvel ouvrage.

Au défilé d’aujourd’hui, vous retrouverez de charmants mannequins, dans leurs délicates tenues customisées, souvent accompagnées d’accessoires tout en tendresse (bandeaux, sacs, châles,chapeaux, souliers, breloques et bijoux, broderies et dentelles…). Vous avez eu le souci de parfaire votre travail et de l’exprimer par de belles présentations .
Soyez-en vivement remerciées.

Allez ! Il est temps de rejoindre la chenille, car les loupiots vous y invitent.

 

Voici l’album de « Nos Souvenirs en Chansons » réalisé à partir de vos photos.
Peut-être fredonnerez-vous aussi en découvrant les compositions de ces talentueuses « tuto-suiveuses » ?

Un clic sur chaque vignette… pour agrandir l’image.

       
       
         
       

        

        

        

        

                  

Mais n’en manque-t-il pas une ? Myjanie avait promis pourtant !

Eh bien, oui, Swanny est là aussi,  et le hasard a voulu que Mélodie et elle se rejoignent autour d’une même chanson, une même berceuse, un même chanteur … Il n’en faut pas plus pour ajouter qu’il a bien fait les choses, avec cette évocation tout en tendresse et en émotion.

Chères copinautes,
Myjanie espère que vous avez apprécié cet album… un peu particulier, dont elle vous laisse découvrir … la pochette et le vinyle, pour une dernière surprise en partage.

Et puis, allez faire une visite parmi les blogs de nos amies ! Elles vous feront découvrir le cheminement de leurs réalisations.

Pour terminer, voici l’heure …
du résultat du tirage au sort parmi les participantes de ce défilé :
Les petites bottines sont prêtes à partir…
C’est … Mamiryse qui a gagné !
Merci à elle de faire connaître ses coordonnées postales (par mail perso).
Et comme promis, le tuto de ces chaussants sera envoyé en fichier pdf à chacune des participantes.

Myjanie vous dit à tout bientôt… pour d’autres partages tricotés.

Rappel: envoi de vos photos avant le 10 mars pour le défilé des petits bonnets « Slouchy » .
Il est toujours possible de s’inscrire pour participer.

Amitiés

Myjanie     ♥    ♥    ♥

Ensemble 3 pièces de Fabrice (suite)

Bonjour les amies !
Comme promis, voici Fabrice de retour.
Il n’en finit pas de crier « Vivement le printemps ! » et tout le monde est bien d’accord avec lui.

Allez, retourne-toi galopin !

Il est un peu en avance avec son ensemble chiné, mais pressé de vous le détailler avec l’aide de Myjanie.

 

 

La tunique se compose d’un corsage « top down » + d’une base à pans arrondis commencée par le bas.
L’attache « brandebourg » souligne le haut du pli creux. La tunique est fermée au dos par 4 boutons.
Les matières :
Laines Babylux Color (Ch. Blanc) et Jade (Ch. Blanc), fil Gris Orient (B.de France).
Ensemble tricoté en 2½.
Les points :
Pour la tunique, une combinaison de Jersey endroit, côtes 1/2 et Jersey rayé.
Pour le pantacourt, une association de Jersey endroit et point Bambou.
Les techniques utilisées :
Pour l’empiècement: raglan avec augmentations doubles.
Pour la base : tricotage d’une incrustation coloris Jade, et formation d’un pli creux à 4 aiguilles.
Réalisation d’un assemblage tricoté à 3 aiguilles : pour relier le haut et le bas, tricotés séparément.
Pour le pantacourt: formation d’une arête centrale.
Rappel des dimensions :
Tunique : Ht 18 cm/ Ht empiècement 7 cm
Pourtour liquette 41 cm
Pantacourt : Ht 14 cm / Ht entrejambe à base de jambe 6 cm.

Déjà tout fait !
Ce modèle est réalisé en un seul exemplaire, spécialement conçu pour Nenuco (fille ou garçon) de 40 cm.
(Mensurations Nenuco Fabrice : ICI)

En cas d’intérêt de votre part pour cet ensemble, il est proposé à l’achat dans la Nouvelle Vitrine de Myjanie.

Ou à faire soi-même !
Vous voulez réaliser vous-mêmes la tunique et la pantacourt ?
RDV demain dans le Jardin des Tutos, pour y découvrir la fiche explicative correspondante (4 pages).

 


Le tuto du bonnet slouchy est offert (à demander par commentaire sur ce billet). Un « défilé » des petits bonnets est prévu vers le 12 mars (18 participantes). Les inscriptions sont toujours ouvertes, avec retour de vos photos avant le 10 mars. Merci d’avance.

Myjanie vous remercie pour vos très gentils commentaires sur ses petits modèles, et pour vos fidèles visites.

Merci aux nouvelles abonnées qui nous rejoignent pour partager notre bonheur créatif.

Amitiés

Myjanie   ♥    ♥    ♥

 

Tenue « Vivement le printemps » de Fabrice

Hello les amies !

Dernier rappel pour l’envoi de vos photos (tuto n°8) avant le 25 février.
Merci de respecter la date. Le défilé approche.

Le soleil est de sortie par chez nous !  C’est sympa pour le moral !
Alors en avant pour une petite saynète !

Grisette s’égosille dans la chambre des loupiots.
-« Tu viens, Fabrice ? »
-« J’arrive… Oh, tant pis… Je suis dans « le plus simple appareil »… Enfin, c’est Myjanie qui vient de me le dire, en riant! »
– « Ah oui… elle a raison. Vite ! Enfile donc le pantacourt, il y a urgence… » répond Grisette hilare.
                  

« Bien confortable ce pantacourt ! » constate Fabrice. « Passe-moi la tunique ! Trop cool m’a dit Gaël quand il l’a vue » .
– « C’est comme un petit sarrau à l’ancienne, avec son pli creux sur le devant » .

 

 

– « Tu es beau comme un prince » s’exclame Mélanie. « Je crois que tu as besoin d’aide pour le boutonnage ! »

                                                      

-« Je pense aller faire un petit tour dans le jardin » propose Fabrice. Viendrais-tu avec moi ? » demande Fabrice.

– « Trop froid pour moi ! » dit Mélanie dans sa robe « Douce rêverie ». « Mais toi, n’oublie pas ton slouchy. Il est de saison, franchement ! »

-« Bon… je ferai ma promenade en solitaire, avec le soleil pour compagnon, et çà, c’est super ! » conclut le galopin.
Il faut toujours voir le bon côté des choses, n’est-ce pas ?
               

-« Bonne balade, Fabrice ! Profite bien du soleil… tant qu’il se donne ! » lance Grisette sur un ton guilleret.
-« N’oublie pas tes chaussures ! » ajoute Mélanie.

-« Je suis un grand distrait… un peu comme Big Chef » avoue Fabrice avant de quitter le salon, sous le regard amusé de Myjanie.

 

 

 

Allez, accompagnons virtuellement notre polisson le temps de cette visite au jardin, dont il peut découvrir les timides premières fleurs.

Côté ouest, les petites jonquilles pointent leurs pétales près des larges feuilles d’arums.

                        

-« Les plus grandes jonquilles ne sont pas encore écloses. Finalement, les petites fleurs montrent l’exemple aux plus grandes, c’est un peu comme dans la vraie vie ! » pense Fabrice.

Pas sûr que l’apprenti philosophe ait tout compris des super pouvoirs de Dame Nature !

Côté est, le romarin offre ses longues branches fleuries et parfumées.
Le jardin s’éveille au fil des jours, et si l’on sait attendre, il nous réserve encore de belles surprises odorantes.

 

 

Fabrice a étrenné sa tenue de demi-saison. Il a voulu l’appeler : « Vivement le printemps ! »
Assortie à son bonnet slouchy, elle se compose d’une tunique chinée portée sur un pantacourt gris perle.
Tunique :
– Un empiècement raglan pour ce haut en forme de liquette à pans arrondis ajourés.
– Un pli creux contrastant (coloris Jade)  et une petite déco à 2 boutons, « façon brandebourg » ornent le devant.
– Elle est fermée au dos par 4 boutons.
Ht 18 cm / Ht empiècement 7 cm
Pourtour base 41 cm.

Pantacourt :
Ceinture à cordelière, et point fantaisie sur les côtés.
Ht 14 cm / Entrejambe à bas de jambe 6 cm.

A bientôt pour la suite : techniques et points utilisés pour la réalisation de ce petit ensemble.
Amitiés

Myjanie ♥   ♥   ♥

 

 

 

Bonnet ample… pour charmante tête blonde !(Tuto)

Hello les copinettes !

Dans l’attente de vos participations (photos de votre tuto suivi n°8), Myjanie a continué ses petites créations.
Un ensemble 3 pièces dont elle vous dévoile l’une d’elle par cette saynète toute simple, qui vous fera peut-être sourire…

Dans la chambre des loupiots…
-« Hé, Swanny ! Tu fais quoi ? Tu m’as l’air bien occupée ! » dit Gaël intrigué.
-« Euh… Hum… je fais un essai… au cas où ? »

 

-« Au cas où quoi ?  »
-« Ben… si c’était pour moi… car je trouve que cela me va terriblement bien! Admire ! »
-« Terriblement ou pas, je pense que ce bonnet « Slouchy » n’est pas pour toi. D’ailleurs… »

-« Oh… tu crois ! Pourtant regarde comme il me va bien ! Et je peux ranger mes cheveux à l’intérieur… En tous cas il n’est pas pour toi non plus, car un Slouchy ne te servirait à rien. Eh oui… tes cheveux sont bien trop courts! »

« Oh la chipie ! » pense Grisette l’oursonne qui assiste à cet échange un peu « musclé ».
Gaël sourit car il est un p’tit gars de bonne composition. Jamais un mot plus haut que l’autre.

Un peu plus tard, dans le séjour cette fois…
– « Bon, c’est moi qui viens d’en hériter ! Drôle de cadeau, à vrai dire ! » marmonne une discrète statuette de bois (car chez Myjanie même les objets ont une âme et s’expriment à loisir!)

 

 

– J’ai bien trop chaud… Les amis, venez constater ma détresse ! J’adore ce bonnet, il est bien enveloppant… mais je confirme  : il n’est pas pour moi ! »

 

Myjanie chantonne beaucoup, les loupiots s’amusent à qui mieux mieux, et la maisonnée ne remarque pas les « lamentations » de ce drôle de mannequin.

Deux bonnes heures plus tard…
Un loupiot malicieux vient à passer par-là.
Toujours prêt à ajouter une pirouette à son actif… mais cette fois il s’interrompt.
-« Voilà mon sauveur ! » déclare l’impassible statuette.


-« Salut, toi !  Il est super ce bonnet. Je peux l’essayer ? J’adore ses couleurs, sa forme, sa douceur… Bon, allez, je te l’emprunte ! »

-« Je te l’offre bien volontiers. Il n’est pas pour moi » répond la statue de bois.

 

-« Elle est bien difficile, je trouve ! Mais cela tombe bien » pense Fabrice.

– « Il me semblait justement qu’il manquait quelque chose à ma nouvelle tenue. Au fait, je vous la présenterai bientôt, car pour l’instant Myjanie est bien occupée (le prochain défilé… vous savez bien) » .

L’heure de l’essayage est venue pour le polisson.
                                 

Il ne dit plus rien, profitant de l’instant, en … tête à tête avec ce bonnet à l’allure inhabituelle, et qui lui apporte chaleur et confort.

C’est bien cela… Myjanie a tricoté en cachette cet étonnant « Slouchy », un de ces bonnets amples « très tendance » paraît-il, et idéal de ce temps-là.
-« J’adore  » avoue-t-il en le caressant doucement.

-« Oui, tu es très mignon, arrête de fanfaronner ! » lui dit la statue de bois… du moins c’est ce que le galopin croit entendre, car … après tout, les objets chuchotent-ils vraiment ? se dit Fabrice perplexe.*

♦    ♦    ♦

Ce « Slouchy » spécial Nenuco (tour de tête 36 cm) a été réalisé en 3 laines : fil chiné Babylux color, fil Jade et fil gris (Babylux)
Aiguille circulaire (ou aig. à pointes) n° 2½.
Pourtour 39 cm
Ht 12 cm

Pour un tour de tête supérieur à 36 cm: une simple adaptation de la grosseur de laine et des aiguilles suffit.

Myjanie vous en propose le tuto gratuit (actuellement en préparation).
Un commentaire sur ce billet vous permettra de le demander dès à présent (envoi groupé prévu dans quelques jours).
Un petit défilé des bonnets « Slouchy » pourrait être organisé lors d’une prochaine case aux réas : merci d’avance pour l’envoi de vos photos avant le 10 mars.

Myjanie vous remercie de votre visite, et des messages amicaux déposés sur ce blog ou par mails persos.

A bientôt pour la suite de la tenue chinée de Fabrice.

Amitiés

Myjanie  ♥  ♥  ♥

Une « magicienne » au Pays de l’Arc-en-ciel.

Bonjour les amies !

Il était une fois… une apprentie sorcière.
Dans son atelier de fortune, elle installa son chaudron magique et ses potions secrètes.

Elle avait sa petite idée, et tout prévu dans les moindres détails.
Pas de poudre de perlimpinpin, mais quelques ingrédients bien pensés et une incroyable motivation.

Sur son plan de travail, une poudre rouge, une autre solution blanche, une belle laine écrue de qualité, une Baby Mérino de Drops, quelques récipients et ustensiles … et une bonne dose de patience.
Mission : teinture de laine pour l’obtention d’un beau violet intense.
Abracadabra... la formule magique allait-elle fonctionner ?

-« 1ère étape ! « se dit-elle.  Ma 1ère mixture est essentielle (cela se nomme le « mordançage » ).
Dans son grand chaudron d’eau tiède, elle mit à dissoudre de la poudre d’ALUN (10 à 20% du poids de la laine qu’elle souhaitait teindre). Elle « touilla »(comme on dit chez nous), puis y déposa la laine, et laissa chauffer le récipient à 85 °C pendant 45 minutes. (Cette poudre est un mordant qui prépare la laine avant la teinture. Elle permet de fixer la couleur sur les fibres de la laine). Elle laissa refroidir… puis rinça la laine pour la faire « dégorger » au maximum.

– « 2e étape ! On y est !  » annonça -t-elle ravie. A présent : le bain de teinture ! »
Dans un bol d’eau tiède (40°C), elle mit à dissoudre  une poudre rouge foncé au merveilleux pouvoir colorant.
-« Mon extrait de bois de Campêche… C’est à toi de travailler à présent ! »

Quand la préparation fut prête, elle mit à chauffer de l’eau dans son autre chaudron magique, ajouta le colorant dissout… et la laine « mordancée » (de la 1ère étape). Elle remua du bout de sa longue cuillère, et surveilla la température de la « mixture » (80°C) pendant 45 minutes.
Puis feu éteint, elle laissa refroidir, avant de rincer à l’eau tiède (pour éviter le choc thermique qui ferait feutrer la laine). Elle essora soigneusement la laine, et la mit à sécher.

La petite magicienne de la couleur venait de réussir son premier essai.
Ce jour-là, elle réalisa d’autres bains de teinture, leur octroyant des noms évocateurs tels que « Mûre », « Myrtille », « Raisin »… car chacun d’eux correspondait à une nuance de violet… la couleur préférée de Myjanie.

 

Quelques jours plus tard, ce fut le moment de la mise en pelotes. Sur chacune d’elles, elle déposa une petite étiquette détaillée précisant le poids de laine, le métrage, et le n° du bain utilisé. Le tout fut présenté dans un charmant pochon d’organdi. Et c’est une magicienne affectueuse qui vint le déposer au pied du sapin, un doux soir de Noël… 2015 ! Comme le temps passe vite !

   

Quelques infos sur le Bois de Campêche ?
Cet arbre très dur, d’origine tropicale, doit son nom au port mexicain Campêche d’où étaient exportés les bois de teinture dès le 17e siècle… De son « bois de coeur » peu coloré, est extraite l’hématine qui… vire au rouge vif au contact de l’oxygène de l’air, donnant ainsi l’Hématéine, une sève rouge qui lui a donné le surnom de « bois de  sang ».

Ce colorant végétal non toxique, bien connu des Aztèques, permet de teindre tissus divers, soies, cotons et laines.
L’ajout de produits (vinaigre blanc ou bicarbonate de soude…) permet d’obtenir différentes nuances de teintures : bleu, violet, mauve, et même … noir intense.

Les petites bottines teintées  » Raisin » présentées par Swanny correspondent au dernier bain de teinture (mordançage avec 18 g d’alun et 1 g de Bois de Campêche, fil Baby Mérino).
Dimensions : Long 7,5 cm x Haut 3 cm .

 

 

            

Vous allez participer au défilé « Souvenirs en chansons » qui clôturera le tuto suivi n°8.
Merci de continuer à envoyer vos photos à Myjanie.

Vous participerez ainsi au tirage au sort qui permettra à l’une d’entre vous de gagner cette petite paire de chaussants réalisés au point damier. Teinture végétale artisanale et cordelière chinée Or pour cette création réalisée en exemplaire unique.

Toutes les participantes recevront également un petit cadeau : par mail le tuto pdf de ce modèle.

Bonne chance à chacune !

Et pour terminer … Oui, oui… Heureuse St Valentin à toutes (et tous!)

Bisous

Myjanie

 

Swanny et « Bambi-Blues »

Coucou les amies tricoteuses !
Vous allez bien malgré ce froid hivernal ?
On se réchauffe un peu, à tricoter par ce temps-là, ne trouvez-vous pas ?

1) Tout d’abord, les dernières infos-tutos n°8 pour faire le point (sans jeu de mots !) :
Un énorme merci à vous pour l’envoi de vos avancées, et de votre échantillon (quand il vous a été demandé), afin de mieux vous guider parmi les mailles croisées et les petites subtilités de ce ravissant point zigzag.

Voilà 4 jolies robes terminées. Elles sont accompagnées de leur titre de chanson et de leurs souvenirs souvent touchants ou attachants, qui vont nous permettre de mieux nous connaître (sans pour autant dévoiler notre petit « jardin secret »), en évoquant une période particulière ou un moment spécial de notre vie.

♥ Et un petit rappel (indiqué dans la fiche 2e partie) :
– 2 photos +nom de la poupée + 1 titre de chanson + votre évocation du souvenir qui s’y rattache.
– N’oubliez pas votre « custom‘ » qui vous permettra de personnaliser votre composition et de la rendre unique. Elle contribuera à ajouter au défilé l’effet de surprise souhaité et la diversité qu’il est possible d’obtenir à partir d’un seul modèle de base. Myjanie compte sur vous. Merci d’avance.
Le défilé promet d’être coloré et plein de charme.

2) Swanny attend encore sa « custom », elle-aussi, mais ce sera chose faite d’ici quelques jours.

La voici en compagnie de Bambi-Douceur.

-« Qu’as-tu Bambi ? Je te sens triste … ou fatigué… Je ne sais pas. Que se passe-t-il ? »

– « J’ai sans doute besoin d’un câlin… et ce temps glacial n’arrange rien »  répond aimablement le petit faon.
– « Ooh… Vraiment ? Pauvre Bambi ! »

– « N’as-tu pas un coup de « blues » toi ? interroge l’animal.
– « Je me sens bien quand autour de moi je vois de la joie à partager. C’est difficile parfois d’être heureux quand d’autres ne le sont pas. Tu vois, aujourd’hui, je ne serai heureuse que si tu l’es également » .

Bambi redresse ses oreilles. Il a compris le message de tendresse de Swanny.
– « C’est chouette de se sentir soutenu ! » pense-t-il.

– « Myjanie m’a dit un jour qu’elle avait lu une très belle phrase:
« Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple » (J. Prévert)

– « C’est très beau… » répond Bambi. « Je te promets d’essayer. Tu m’aideras, à deux ce sera plus facile » .

-« Promis, mon petit faon préféré. En attendant, je te propose un petit somme réparateur » .


Et Swanny soulève la petite couverture reçue en cadeau au dernier Noël, et la pose délicatement sur le dos de Bambi.
La petit faon s’allonge paisiblement, prêt à se laisser gagner par le sommeil.

Et elle commence à fredonner une berceuse…  un refrain qu’elle a souvent entendu, et que Myjanie lui a appris…
A bientôt Swanny !  Merci de veiller avec tendresse sur le bien-être de Bambi-Douceur.

 

Merci les amies pour tous vos aimables commentaires et vos visites chaleureuses.

Un salut aux nouvelles abonnées du « Pays de l’Arc-en-ciel » qui découvrent cet espace avec enthousiasme.
Un tour vers la  « Nouvelle vitrine » : ICI   ou   le « P’tit Jardin des Tutos » : ICI.

Amitiés

Myjanie   ♥   ♥   ♥

Butty butine sur la nouvelle robe de Swanny

Bonjour et bon dimanche !

Aujourd’hui, Swanny plaisante avec Teddy, l’ourson malicieux. Elle aime ses bons mots, et ne boude pas son plaisir. Mais il y a autre chose encore… qu’elle attendait depuis trop longtemps.

Myjanie s’en est bien voulu d’ailleurs…
Il s’agit d’une robe confectionnée depuis … Mai 2017, que Swanny a vu « grandir » au bout des aiguilles de sa tricoteuse, mais qu’elle n’a jamais eu l’occasion de porter.
Voulez-vous la découvrir ?
Swanny vous la présente en partageant avec Teddy quelques confidences.

-« Allez, c’est le jour « J » ! Montre-nous ! » dit Teddy.
– « J’adore les couleurs que Myjanie a choisies. C’était pour l’été dernier, mais ce sera pour ces prochains beaux jours « .
-« Tu es ravissante, et cette petite robe en forme ne demande qu’à virevolter. Ne te gêne pas pour moi.  J’admire tes talents de danseuse ».

-« Ne te moque pas, Teddy. Dis-donc, as-tu remarqué ma petite déco en bois peint? J’ai demandé à Myjanie qu’elle l’ajoute à mon ruban. Je te présente ma petite abeille : c’est Butty… qui butine. Elle évoque les  fleurs des beaux jours, le printemps, et … son bourdonnement me plaît bien » .

                                              
– « C’est chou ! » cette nouvelle copine qui butine ! » chuchote Teddy à son oreille.

Et nos deux amis papotent entre confidences, petits secrets et rires …
-« Je grimpe sur la commode.  Oh… si Myjanie me voyait, crois-tu qu’elle serait fâchée? »

– « Eh bien… Tu as tellement attendu  cette robe… Sans doute serait-elle indulgente? Mais je m’avance un peu en te disant cela… »

-« Oh… les « saloupiots » se dit Myjanie en passant par là, juste protégée des regards par la porte de la salle de jeux. « Faisons comme si de rien n’était. »

-« Coucou les amis ! Tout baigne ?  Swanny, tu t’exerces pour un prochain défilé ?
Et toi, Teddy, tu l’encourages ? C’est bien… Bravo à vous deux. Cette petite commode fait office de podium. Belle trouvaille ! » déclare Myjanie en s’éclipsant rapidement.

– « Tu as vu, elle ne m’a pas grondée ! déclare Swanny.
– « Un coup de chance… Elle veut se faire pardonner »  répond Teddy.
– Oh !  T’es pas sympa, Teddy ! Myjanie fait ce qu’elle peut ! »
– « Entre filles, elles se soutiennent bien ! » marmonne l’ourson.

Un peu plus tard…
– « Teddy ! Viens poser pour la photo avec Butty qui butine! » propose Myjanie.
– « Chouette ! J’arrive. Juste le temps de me faire beau » .

– « Ici, près du tricycle… C’est moins risqué et plus confortable que sur une commode, pas vrai? » dit Myjanie en lui lançant un clin d’oeil complice.

Myjanie a créé cette robe en s’inspirant de la robe « Fleur de Jacaranda » qu’elle avait réalisée en février 2017 .
Elle vous en détaille les particularités :

– Un corsage à l’empiècement bicolore, composé de 3 points différents, agrémenté de manches courtes à pli creux bordées d’un picot crocheté.
– Une base très ample où alternent point fantaisie tissé et rangées de jours doubles. La jupe est soulignée d’un liséré gris argent, qui reprend le point à mailles glissées du corsage.
– Un ruban satin souligne la taille. Noué sur le côté, il est orné de 3 perles coloris ambre et d’une petite abeille en bois.
– Fermeture 3 boutons avec patte de boutonnage.
Dimensions de la robe « ma petite abeille »:
Ht totale  22 cm  / Ht corsage  9 cm
Long manches 6 cm / Ampleur base 74 cm

Cette tenue réalisée en laine jaune Pingofine (Pingouin) et fil gris Babylux (C. Blanc), aiguilles 2½, convient aux poupées Nenuco de 40 cm, ou autres de gabarit similaire (43 cm).
Elle sera disponible à l’achat dans la « Nouvelle vitrine de Myjanie » .

Infos-Tuto:
Cette robe est également proposée en fiche-tutoriel.
En cas d’intérêt, utiliser l’onglet « P’tit Jardin des Tutos » ou « Contacter Myjanie » (sous la bannière).
D’avance, merci pour votre visite dans ces 2 espaces.

« Tout arrive à qui sait attendre » dit le proverbe. Cette petite présentation en est la preuve.
Heureusement Swanny n’est pas rancunière !

A bientôt les amies,  et bonne continuation à celles qui s’amusent  avec le tuto suivi n° 8.
Retour en photo de la 1ère étape terminée avant le 11 février. Merci.

Amitiés

Myjanie   ♥     ♥

 

 

 

 

 

 

 

 

La réponse au jeu (Cilaos)

Coucou les copinettes,

1) Le point sur les avancées du tuto suivi « Souvenirs »:
17 avancées reçues, dont 2 robes entièrement terminées.

Les inscriptions (ICI et ICI)sont toujours prises en compte avec retour de votre avancée avant le 11 février.
(Votre abonnement à ce site CRéasdeMyjanie 2 est nécessaire).

A l’issue du défilé (fin février), à titre amical, le tuto d’une paire de petits souliers sera offert à chaque participante.

2) La réponse au jeu sur Cilaos :

Il fallait trouver 1 affirmation fausse parmi 5 propositions.

– La route accidentée qui mène à Cilaos offre au détour de ses nombreux virages en lacets (350… 400 ! de quoi avoir le tournis!) de belles échappées sur les montagnes aux à-pics vertigineux. Tandis qu’elle serpente et se resserre, les sommets semblent se rapprocher et nous inviter aux joies de l’escalade.

– Le site accueillant est un lieu de  thermalisme réputé. La découverte des 1ères sources date de 1815. Cilaos produit une eau minérale gazeuse appréciée.

– A Cilaos, (qui signifie « le lieu qu’on ne quitte pas »), les touristes peuvent visiter la Maison de la Broderie: la dentelle connue sous le nom de « Jours de Cilaos » y est présentée, réalisée au tambour sur des tissus extrêmement fins.

– Outre ses lentilles si particulières qui accompagnent le « grain » (=le riz) et le cari de porc, Cilaos est le seul endroit de l’île qui produit du vin : « le Chai de Cilaos ».

– En revanche, la merveilleuse cascade du Voile-de-la-mariée appartient à une autre région de l’île, plus verdoyante et arrosée : le Cirque de Salazie. Ses multiples traînes d’eau semblent s’effilocher le long de la falaise qui borde la route d’où on peut l’admirer à loisir.
Ses chutes varient avec la pluviométrie, et alimentent des cressonnières et des plantations de chouchous.

C’était donc bien la réponse 3 qu’il fallait donner.
Cette cascade tire son nom d’une légende, dont je vous laisse découvrir le résumé : ICI.

Un grand merci à vous qui avez joué en toute amitié.

Une dernière photo :
Le coucher de soleil enflamme les montagnes du Cirque de Cilaos.
Je vous envoie un coucou en m’éclipsant  … sur la pointe des pieds.
Merci les amies, si vous avez lu ce billet avec intérêt.

A bientôt, avec Swanny certainement !

Bon week end!

Myjanie    ♥ ♥ ♥