La jolie « Case aux Réas » d’Avril

Bonjour les amies ! J’ose espérer que vous allez bien. ♥ ♥ ♥
Déjà fin avril… et vient l’heure de la « Case aux Réas », avec vos compositions tricotées à partir de mes tutos.
Je remercie les copinettes qui m’ont envoyé leurs photos. (J’espère n’avoir oublié personne).
Les petits mannequins sont impatients… Ne les faisons pas attendre davantage.

Les petits manteaux :
Les versions de Mamiryse :
Pour Jade : le modèle au point ajouré en quinconce (« 1,2,3… Soleil », présenté fin nov. 2019 ICI) par Swanny.
Une belle harmonie de couleurs (gris, blanc, rose poudre).
Avec ou sans capuche, Jade est bien protégée du froid.
                                            

Il y avait eu aussi de belles retrouvailles (avant confinement) pour cet amusant trio de petites bavardes, ravies de se revoir pour les vacances :
Jade est entourée de Lola et Lucia qui habitent en Espagne.
Le 1er modèle nommé « Hiver Myosotis » (en version bleue et version jaune) était étrenné (ICI) par Swanny à la mi-novembre.
Mamiryse s’est consacrée à la confection d’au moins 4 petits manteaux. Les teintes choisies sont adorables, et les poupettes très en beauté.
Grand bravo à cette tricoteuse passionnée.

La réalisation de Mamichoune :
Est-ce bien toi, Pauline, dans cette ravissante interprétation du 1er modèle ?
Ta maman t’avait joliment emmitouflée pour affronter l’hiver en toute quiétude.
-« Fâchée Pauline ? Tu nous tournes le dos ? Ah, d’accord ! C’est pour qu’on admire ta superbe capuche ! »
Bravo à ta maman pour cette composition très réussie.
Belle promenade à ces deux élégantes demoiselles.

                                  

♥ Réalisée par Florence,  pour sa petite Léonie :
Promesse tenue…. Bravo à elle !
En complément de sa participation au tuto suivi n°14, voici une 2e composition de la robe « Géométrika » que sa belle Paola Reina étrenne ici avec brio.

 

 

Yvette (tricotercrochet.canalblog.com) m’a fait parvenir cette adorable création.
Il en a de la chance ce Bibichou !
Sa maman l’a cocooné dans une petite couverture de sa composition garnie d’un  girafon tricoté en Jacquard (grille offerte CRéasdeMyjanie2).
Beaucoup de tendresse dans cette superbe mise en scène signée Rose des Vents.
Bravo à elle.

Une tenue « Petit Indien » (présentée par Fabrice ICI ) est née dans la douceur des aiguilles d’Agnès 17:
C’est Florian qui en a hérité, et il n’en est pas peu fier !
Qui est le plus beau ? Son petit Huron en Jacquard …ou lui ?
En tous cas, un grand bravo à sa maman pour cette patiente composition …frangée.

 

Le duo « Salopette et Tshirt » :
Pour compléter la salopette de Fabrice (ICI), j’avais proposé le tuto d’un Tshirt assorti (ICI)
Voici les compositions reçues à ce jour. Je les trouve très belles.
Vous pouvez toujours m’envoyer les photos de vos duos.
Je les présenterai dans ma prochaine « Case aux Réas ».

Par Agnès 17, pour Florian l’élégant :
                                 

De Rolande (lesfilsetmoi.canalblog.com), pour Louis le charmeur :
                                 

                         

Réalisé par Dominique, pour son adorable Théo :
                            

Composition de Marie-Claire, pour Thomas, son gracieux petit nouveau :
                            

Réalisé par Anne (cendrillon5962.skyrock.com), pour Francky le Magnifique :
A glisser dessous… ou porté par-dessus la salopette, histoire de « frimer » juste un peu.

               

Et puis… proposé pour Jade par Mamiryse, le duo « Tshirt et jupe écossaise » :
Pour gambader parmi les pâquerettes, ou jouer à l’ombre d’un palmier…
Sous le soleil du sud-ouest… Bravo à sa maman pour ce joli Bi-matière.
                               

La promenade virtuelle se termine. La Case referme ses volets jusqu’au mois prochain.

Je remercie les tricoteuses « confinettes » pour leurs magnifiques réas.
Bonne continuation et courage à vous toutes en ces temps perturbés.

A bientôt pour d’autres retrouvailles autour de nouveaux modèles…
… si le vous en dit…

Amitiés
Myjanie

Voyage à travers la « Planète bleue »


Bonjour les copinettes !

Vous rappelez-vous ? Fabrice et sa découverte du puzzle de Big Chef ? (ICI)
Ce dernier a vraiment bien « travaillé », et parfois même à 4 mains (oui, car je l’avoue, j’ai osé interférer dans le tri et la recherche des pièces). Faute avouée… à demi pardonnée !
Ce n’est pas souvent que l’on entreprend un tel jeu d’observation, qui peut devenir une réelle addiction. Je vous le confirme. A chacun sa méthode ! Nous faisons la chasse aux moindres détails significatifs, aidés de notre  loupe, instrument indispensable.

Mais on y apprend la concentration, et le thème de ce puzzle nous à invités à approfondir quelques lointaines notions de géographie. Nous avons voyagé sans risque et sans fatigue d’un continent à un autre…

Alors… Venez gambader avec nous en photos, d’un tropique à l’autre, de notre vieille Europe à la découverte des Amériques, du pôle Nord à l’Antarctique…
Voici un peu de rêve exprimé par ces 1500 pièces assemblées entre le 1er et le 19 avril, avec la parfaite organisation de mon patient Big Chef, un amoureux des chiffres et des calculs, comme vous pourrez en juger.
Merci à lui pour les photos qui retracent le cheminement de cette construction ludique.

7 avril : Déjà une semaine de tri assidu. Les pièces sont répertoriées d’après couleurs, écritures, continents …
Le pourtour est délimité, agrémenté des drapeaux représentant les différents pays.
Un repère intéressant : la ligne imaginaire de l’équateur délimitant les 2 hémisphères est ainsi représentée.

On y recherche … une petite Ile de l’Océan Indien. Vous avez deviné  ?
Gagné ! L’île de La Réunion ! Oui, là… en face de Madagascar.
La Réunion ! A 10 000 km de chez nous… 11 h de vol au départ de Paris.
Et un flot d’heureux souvenirs…

 

 

♥ 8 avril : L’Europe apparaît toute minuscule, en comparaison de l’immense planète bleue.
Mais déjà 400 pièces placées en 1 semaine !
RdV est pris pour le lendemain.

 

 

♥ 9 avril : Le détail des 2 pôles vus de dessus:
A gauche, l’Antarctique (pôle sud).
A droite, l’Arctique (pôle nord), avec 1 pièce introuvable (pour le moment) et qui fait de la résistance !
Le continent africain se dessine…
Encore 44 pièces placées. On garde un bon rythme de croisière.
                                

♥ 10 avril : Une escapade vers les Amériques : nous sommes guidés par l’Océan Pacifique à gauche, et notre repère « Equateur » auquel s’ajoute la ligne rouge du tropique du Capricorne. Des noms évocateurs et ensoleillés nous aident dans notre « géolocalisation » : Patagonia, Santiago, Bolivia… Mais que d’eau alentours ! Ce sera pour plus tard…

                                

♥ 12 avril : Nous progressons sur la droite du planisphère, et commencent à se dessiner les contours de l’Australie (l’île majeure de l’hémisphère sud), et au-dessus d’elle, (si l’on peut dire ainsi), un chapelets d’îles, préludes au continent asiatique.  Un coup d’oeil à notre Europe dont nous avons presque achevé l’essentiel des contours, et le plaisir de constater : 962 pièces recensées. Il en reste donc… euh… un bon nombre encore !
-« 538  pièces! » me précise Big Chef. Je vous l’ai dit : le calcul, c’est l’une de ses passions !

♥ 13 avril : A l’est, nous découvrons un amoncèlement incroyable d’îles : les Philippines, Taïwan, le Japon…
Certains noms se font plus compliqués à retenir et à prononcer.

Mais avez-vous remarqué ? La pièce qui nous résistait 4 jours plus tôt a été découverte … par hasard. Les régions « pôle nord » sont à présent au complet.
Une petite progression à l’ouest nous entraîne jusqu’au Canada. Et la chanson « Vancouver » de V. Samson me revient en mémoire. Il en faut souvent si peu pour qu’un souvenir ressurgisse avec force.

En fin de journée, l’Europe et ses pays de l’Est sont presque achevés, et 58 pièces ont rejoint le planisphère.
On a constitué les 2/3 du puzzle (1020 pièces).

 

Quatre jours d’intense activité … et 241 pièces plus tard …
♥ 17 avril : Tandis que le support en carton se fait plus discret, le puzzle prend ses aises définitivement.
Les mers et les océans (les 3/4 de la superficie de la Terre) se partagent nos faveurs. Les repères sont plus délicats à trouver, et il faut jouer avec les nuances de bleus.
Les étendues glacées de Sibérie sont encore à explorer.
Ce sera notre projet du lendemain.
Au total : 1261 pièces ont été placées.

♥ 18 avril : Cette journée est marquée par une magnifique avancée: 160 pièces au total avec l’achèvement de l’Asie. Des trouées bleutées sont encore en attente…

Peut-être encore 2 jours. Qui sait ?

 

 

♥ 19 avril : Il est tôt ce matin-là, mais l’envie d’en « découdre » une ultime fois est la plus forte.
Les 79 pièces manquantes semblent nous attendre, et nous mettre au défi.

 

Quelques incertitudes encore, les derniers ajustements … et les pièces semblent tout à coup coopérer en nous indiquant leur emplacement.
Big Chef pose la 1 500 ième pièce, sans doute … la plus difficile à assembler !


Le puzzle (85 x 60 cm) se laisse admirer. Enfin… c’est nous plutôt qui le regardons avec une évidente satisfaction.  Le voici enfin terminé, et nous le trouvons superbe.
Un grand merci à Père Noël pour l’avoir déposé au pied du sapin 2019.
Il était destiné à Big Chef,  d’accord ! Mais comment résister au plaisir d’apporter ma collaboration, pour vivre quelques moments instructifs et ludiques à … 4 mains !

                                                       ♦    ♦    ♦
Le planisphère achevé, Fabrice le curieux nous a rejoints, décidé à jouer « l’inspecteur de travaux finis » comme on dit chez nous.

Il escalade le lit bleu où réside le puzzle.
-« Hop ! J’arrive ! Moi, Fabrice, je suis le « King of the world » , s’est-il écrié en arpentant le planisphère.

-« Ben, rien que cela ! Sacré loupiot ! »

Avec l’aide de Big Chef, il découvre l’Océan Indien et une certaine petite île au volcan capricieux.

                                                  
Avec Myjanie, il recherche le Canada et le domaine des Indiens Hurons.

                                          
A sa question « Au fait, mais elle est où, notre maison ? », il entend des petites voix pouffer de rire sans vergogne.
Ah, c’est mal de se moquer, les loupiots !

Mais il ajoute avec le plus grand sérieux, et une pointe de moquerie :
-« Maintenant que le puzzle est fini, vous ne craignez pas de vous ennuyer ? »
-« Eh bien… Je vais en sortir un autre, plus simple, à la portée des polissons de ton espèce, et on le fera ensemble! » répond Myjanie. « Et puis, tu sais, j’ai mes petits tricots… mes projets … Je ne m’ennuie jamais… »

-« Oui, oui, je sais ! Mais c’est quand alors ? » dit-il en frétillant d’impatience.
« Car moi-aussi, j’aime çà, les puzzles ! » Hi… Hi…

(A suivre…)

(Pour la saynète, Fabrice porte la tenue « Petit Indien » déjà présentée ici).

Merci les copinettes pour vos commentaires et vos visites fidèles, et le partage de ce billet en notre compagnie.

A bientôt pour d’autres découvertes créatives et printanières.
Très bon week end !

Amitiés

Myjanie

Héloïse en « Printemps 2020 »

Coucou les amies ! Vous allez bien ?

Le soleil rayonne, et le fond de l’air semble vouloir prendre des vacances…
Le printemps s’aventure dans les jardins, parmi les arbres et les massifs de fleurs, comme s’il ne se laissait pas intimider par les événements actuels. Il continuerait  son « bonhomme de chemin », indifférent à la tristesse de ce monde ?
Ses généreux bourgeons et ses couleurs pimpantes, symboles de son retour, n’apparaîtraient que pour faire illusion ?
Mais qui pourrait le croire ?
En fait, derrière chaque branche d’azalée, au coeur des pétales de chaque tulipe, dans le calice immaculée des arums, il s’exprime pour nous rappeler le goût du bonheur, cette chose précieuse et trop souvent oubliée.

 

Petite saynète printanière :

-« La maisonnée est plus silencieuse qu’à l’accoutumée » constate Héloïse.
-« Salut, toi ! Pas de moral dans les chaussettes ! Pas chez toi, Héloïse! »

-« Ben si, justement, ma belle oursonne ! Mon énergie s’en est allée ! »
-« Alors… Regarde toujours plus malheureux que toi, et il y a l’embarras du choix en ces temps difficiles! »

 

-« Oui, pardon… Tu as raison. Je n’ai pas à me plaindre. Mais c’est dur parfois, et dans ce cas, il faut se changer les idées. Un petit tour de jardin pour cueillir quelques fleurs et parfumer le salon ? Tu viens partager ma balade ? »
-« Je préfère rester ici. Je te laisse tout à la joie de ta cueillette, et j’en aurai ainsi la surprise » répond l’oursonne.

 

 

Le jardin semble gigantesque pour Héloïse. Alors, avec elle, frayons-nous un chemin dans un petit sous-bois à sa taille où l’attendent quelques blanches clochettes…

 

-« Oh, les brins de muguets sont déjà là! C’est chouette, le renouveau! »

 

-« Tiens… Quelle drôle de fleur ! C’est comme un petit soleil ».
-« C’est un pissenlit » lui répondent les oiseaux.
                  

Peu à peu, la brouette se garnit de pensées, giroflées et pâquerettes…
                  

-« Je pense que j’en ai terminé… Voilà une belle brassée… enfin, je crois ! »

-« Toc… Toc…, je reviens! » dit la fillette en frappant à la porte-fenêtre.

 

Un énorme bouquet apparaît, et derrière lui, presque caché, le doux visage d’Héloïse.
Elle a choisi avec soin chaque fleur, caressé avec délicatesse chaque corolle. Un peu inquiète, elle l’offre à son amie, attendant sa réaction.

 

-« Mission accomplie, ma belle ! Ton bouquet est celui du bonheur, réalisé avec tendresse et amour. Préserve-le pour qu’il dure longtemps. Vite … un vase, de l’eau fraîche et tout ton savoir-faire pour agencer une jolie composition ».
                 

-« Je me sens mieux, sans vraiment savoir pourquoi », s’étonne Héloïse.
-« On reconnaît le bonheur à sa touche de douceur. Il faut en prendre soin, comme tu l’as fait pour ton précieux bouquet de fleurs. Car c’est quand il s’en est allé qu’il nous manque le plus ».

 

 

-« J’ai compris. Un peu de tendresse, ma gentille oursonne ? Viens donc tout près de moi ! »
-« Cette petite a besoin de réconfort » grogne doucement l’oursonne, philosophe à ses heures.

Un gros câlin pour apaiser les craintes et redonner des couleurs à la vie…

-« Trop « choux », ces deux-la ! Vite, une photo pour capturer cet instant de bonheur! » lance Myjanie en faisant crépiter son APN.

C‘est en janvier que j’ai tricoté cet ensemble 3 pièces pour Héloïse (Ruby Red Galleria de 20 cm).
Je m’étais bien amusée en créant cette composition tout à fait différente des 2 précédentes, avec cette fois encore, de nouveaux points. Sans doute en prévision d’un printemps prometteur… et heureux.
– une jupette à basque violine, fuchsia et jaune
– un petit haut jaune à bretelles, à effet blousant
– un bonnet assorti à double queue (pour le fun)

 

Je mets cette tenue à l’abri, dans ma petite vitrine.
Un jour, (après le confinement), peut-être fera-t-elle le bonheur de l’une d’entre vous ?

Je vous remercie pour vos gentils commentaires…
pour « ces MOTS BLEUS, ces mots qu’on dit avec les yeux… »

A bientôt pour d’autres créations avec Swanny ou Nijiko.
BON WEEK END !
Amitiés
Myjanie

 

 

 

Défilé-farandole à la « Case aux Réas »

Bonjour les copinettes ! Bonne fête de Pâques !

La « Case aux Réas d’avril »  vient d’ouvrir ses volets.
Pour ce dimanche de Pâques, je vous souhaite une excellente journée (avec ou sans chasse aux oeufs).

Mes loupiots et moi vous invitons à découvrir les petites merveilles que vous avez eu la gentillesse de réaliser, d’après un de mes tutos CReasdeMyjanie2, remis au goût du jour, tout exprès pour vous.

En version garçon ou fille et accessoirisée selon vos goûts, la salopette « Barnabé » a fait la joie de 28 d’entre vous.  Au total : 29 réas. (au départ : 34 inscriptions)

En cette période plutôt morose, j’adresse mes remerciements aux tricoteuses « confinées » mais toujours actives qui m’ont  signalé avoir passé un agréable moment autour de ce projet. J’en ai été très touchée.

En avant, pour un grand tour de podium !
Confinées…  OUI ! Mais virtuellement REUNIES c’est encore mieux  !

Place aux petits mannequins si joliment mis en lumière par leurs mamans !

Un clic sur la vignette de Fabrice pour démarrer/agrandir la galerie photos.
Pour quitter la galerie, un clic sur la croix, en haut à droite.
Merci de ne pas déposer de message sous les images.
Un espace « commentaires » est réservé à cet effet en fin de billet.

Un grand MERCI aux « confinettes » participantes :
Katia
Arielle
Marie-Christine (Romantique)
Françoise 86 (tricotspoupees2.canalblog.com)
Viviane
Marie-Claire
Annette (Hades)
Agnès 17
Christiane B.
Dominique (Dodolinlin)
Jackie S.
Anne D. (cendrillon5962.skyrock.com)
Mamiryse (2 versions)
Hélaine (Mamiedouce)
Marcelle
Rolande (lesfilsetmoi.canalblog.com)
Michelle H.
Marta
Solange (angedecoeur)
Florence C.
Violette (Mamie 94)
Mimie
Marie 57
Lucienne I. (Tante Lucie)
Rachel (rachouettescreations.over-blog.com)
Yvette (Maman de Rachel)
Mamichoune
Marie-Ange

Un petit supplément
La farandole est terminée… mais… Fabrice me glisse à l’oreille :
-« Si on offrait le tuto de mon T.shirt à mes amis en salopette ? »
Ce gentil galopin est toujours plein de bonnes idées !

Alors si vous avez réalisé la salopette « Barnabé » et que vous êtes intéressées par le tuto du Tshirt assorti, il suffit de le demander par commentaire à l’issue de ce billet avant mercredi 15 avril.


Fabrice et moi vous remercions de votre présence par-delà votre écran.
Et puis restez chez vous, même si le beau temps joue les tentateurs !
La santé n’a pas de prix !

Amitiés

Myjanie

 

Histoire d’une canette au pays des loupiots

Bonjour les amies !

Vous aimez les histoires porteuses d’espérance ?

Il était une fois, une canette qui coulait des jours paisibles, sans stress et toujours chouchoutée par ses heureux propriétaires. Elle était arrivée chez eux par un beau jour de fête des mamans, toute pimpante, l’oeil vif et le plumage immaculé.

Malgré les bons soins dont elle bénéficia, les années eurent raison de son air guilleret.
Et Myjanie tenta d’y remédier. Un nettoyage à la brosse et à l’eau savonneuse redonna un aspect un peu plus présentable au petit volatile en terre cuite qu’elle avait peint quelques années auparavant.

-« Viens donc, Jolie canette
Faisons un beau brin de toilette…
Fini l’hiver ! Entre causette et bonne humeur,
Le printemps t’invite à de nouveaux bonheurs.

Vaine promesse, hélas ! se dit à présent la canette,
Confinée dans sa nouvelle cachette,
Acceptant sagement un espace plus restreint,
Un environnement protégé… à partager de loin.

-« Reverrai-je bientôt le jardin de Manou ?
Et l’olivier chéri de mon petit Panou ?
Son herbe verte fraîchement coupée ?
Ses lilas odorants qui fleurissent en mai ?

Les loupiots lui offrirent toute leur affection.
Redoublant pour elle de mille attentions.
Mais son coin de paradis lui manquait,
Comme le sourire de Manou et la terrasse ensoleillée.

Myjanie l’invita à croire en l’avenir :
-« Ne garde en toi que les meilleurs souvenirs,
Revois la vie en rose au pays des câlins.
C’est bientôt, tu verras, mais il est long le chemin ».

-« J‘attendrai, respectueuse, le signal donné,
Le retour à la vie et l’espoir retrouvé,
Et plus joyeuse et belle sera la fête ».
Ainsi promit, rassurée, jolie Dame canette ».

Pour la saynète d’aujourd’hui, Fabrice a fait le coquin en enfilant son T.shirt jaune à boutons à la manière d’un gilet.
Quant à Miss Canette, elle a repris quelques couleurs, et partage avec lui de bien précieux moments d’amitié.

C’est l’heure des câlins avec Fabrice et Barnabé :
                     
Mais Fabrice s’entend pour mettre de l’ambiance.
-« Non, Fabrice ! Tu ne vas pas… Oh, oui, il ose ! »
Barnabé n’en revient pas.

                       

-« Fabrice, mon gros loulou, tu exagères » s’écrie Barnabé.
-« Non non…Dame canette est toute contente. Regarde comme elle est fière ».

                                   

J’espère que cette historiette sans prétention vous aura fait sourire.
Merci à vous de l’avoir lue.

Chères copinettes,
Profitons de l’instant présent, mais restons solidaires…
Comme le fait cette petite canette, respectons pour soi-même et pour les autres les consignes liées au confinement.
Pas de relâchement si l’on veut que celui-ci soit une complète réussite.

Le confinement terminé, Dame canette rejoindra le jardin de Manou.
Actuellement, elle est toujours chez nous, placée dans le hall d’entrée.

Et puis je vous dis à bientôt, pour la réouverture de la Case aux Réas, avec la farandole des petites salopettes !
17 participations reçues (sur les 36 inscriptions).
Envoi des photos avant le 9 avril. N’oubliez pas ! Merci.

Amicalement

Myjanie

 

 

 

 

Bientôt la Case aux Réas d’avril…

Coucou les copinettes !

Vous êtes toujours connectées ? La réalisation du tuto se passe bien ?
Pour ma part, je continue de réceptionner vos photos « salopette Barnabé ».

36 inscriptions ==> pour l’instant  : 13 participations reçues.

Je vous rappelle la date : avant le 9 avril, ce serait super !
D’avance, MERCI !

En ce temps de confinement, Fabrice frétille d’impatience, tout content à l’idée de retrouver copains et copines et de défiler avec eux.

Le soleil est généreux mais le fond de l’air est frais. Dans cette attente, protégé par son nouveau T.shirt, il butine de fleurs en fleurs, en parcourant le jardin avec envie.
-« Pas question d’attraper froid » a dit Myjanie.

                                  

Il joue le polisson derrière l’azalée blanche du salon…
-« Tu vas renverser le vase ! » prévient Big Chef.
-« Oh, t’inquiète ! Je fais attention ! » répond-il sûr de lui.

 

 

Il se propose pour aider à la réalisation d’un puzzle bien trop grand pour lui… que Big Chef a commencé il y a 3 jours, et qui trône sur la table de la salle à manger.

 

-« Eh bien ! Que de drapeaux ! » s’étonne le garnement.

            

-« Autant de drapeaux que de pays ! Ce planisphère te donne une idée de l’immensité de notre « planète bleue » répond Myjanie en lui montrant le modèle.

-« Planète bleue ? Mais pourquoi ? » demande le petit curieux.

-« Notre terre est composée pour une grande partie d’océans, de mers, de lacs et de fleuves, et vue de l’espace, elle apparaît bleue ».
-« Quand je serai plus grand, j’irai voir tout là-haut… juste pour vérifier » déclare Fabrice.
Et d’ajouter :
-« Bon, les grands,  je vous laisse… Trop énorme pour moi cette « immensité ». Je vais observer de loin. J’apprendrai tout pareil, en regardant ».

Myjanie et Big Chef se lancent un clin d’oeil complice.
Ce loupiot est vraiment incroyable.

A plus tard, pour la suite de ce puzzle de … 1500 pièces
Sera-t-il achevé avant la sortie de notre confinement ?
En tous cas, voilà une activité paisible et ludique, qu’il est aisé de partager au fil des jours… entre deux séances « tricot » évidemment !

Je vous dis à bientôt, pour le RdV des petites salopettes !
Merci de votre visite.
Amitiés

Myjanie