Coucou les visiteuses,

Merci d’avoir été au RdV pendant toute cette année écoulée.
Merci pour votre présence et vos commentaires stimulants.

Le temps est venu de faire une pause.
Mes polissons de l’Arc-en-ciel et moi-même vous disons donc à plus tard.

Mon programme de l’été ?
Balades en famille (pour la joie des retrouvailles), jeux de lettres (pour entretenir les neurones), couture et tricot (pour garder de bonnes habitudes), archivages de fichiers, et essais divers (pour accueillir de nouveaux projets), visites des blogs amis (même si je ne dépose pas systématiquement de commentaires), et … du REPOS pour un retour en forme.

Je vous souhaite de bonnes vacances, malgré l’actualité négative et l’ombre menaçante qui plane au-dessus de nos têtes. Prenez bien soin de vous et de vos proches.

L’envoi de vos photos (vos réalisations d’après mes tutos) est toujours possible (comme toujours sur ma boîte mails uniquement).

Retour FIN AOÛT, en espérant vous retrouver pour de nouveaux partages créatifs et chaleureux.

Bisous
Myjanie

EN PAUSE

Une amie pour Héloïse

Bonjour les amies du Net !
Vous allez bien, je l’espère.
L’Arc-en-ciel fonctionne à plein régime… car le temps hésite entre pluie et petit soleil voilé.
Juillet en est à son tiers, et l’été peine à s’installer.

Mais Héloïse ne s’en soucie guère. Trop occupée à chercher…
A chercher quoi ?


-« Mais où est-elle donc ? Hier encore elle se trouvait dans l’atelier de Myjanie ».

-« Ah, elle est là ! Ouf ! »

-« Eh bien … Cette tenue présente un petit air de famille qui n’est pas pour me déplaire. »

-« Je pense qu’elle a raison » se dit la pieuvre Nautilia.

Voyons de plus près !

-« Même corsage … ou presque. »

-« Bien vu ! » pense Nautilia.

-« Quelle adorable « réplique » de ma robe ! »

Héloïse en perd son joli noeud satin !

-« Mais… chacune a sa couleur »…

-« Et chaque robe a sa « custom » comme dit Myjanie.
Un papillon pour moi, et une fleur en ruban mousseline pour celle-ci. »


Deux jolis points jouent en tandem :
– des petites coquilles tricotées pour l’ourlet.
– un point fantaisie ajouré imitant la broderie pour la base froncée.

Le temps de faire le petit paquet, et hop… cette petite robe partira sous d’autres cieux.

-« Je le sais bien. C’est une surprise pour ma nouvelle amie » confirme gentiment Héloïse.
« C’est une idée de Myjanie, pour laquelle j’ai prêté ma silhouette le temps de sa création.
Quelques adaptations ont été nécessaires pour passer de mes mensurations à celles de mon amie.
Nous sommes deux « pousses » de 20 cm, mais souvent quelques millimètres nous séparent pour les ajustements. »

La « robette » a été réalisée d’après photo, et quelques mesures transmises aimablement par la « maman » de la demoiselle.
A celles qui ne la connaissent pas encore, je vous présente MELLINE (poupée Boucleline) qui habite le beau pays de Pipiouland.

Elle est belle, n’est-ce pas ?

La suite de cette belle histoire vous est contée avec poésie et bonne humeur par Pipiou ICI, dans son billet « Melline reçoit un cadeau ».

Allez ! Un petit montage … pour le plaisir de retrouver nos deux demoiselles !

Merci à vous d’être passées par le Pays de l’Arc-en-ciel.
A bientôt pour d’autres récits d’amitié à partager.
Merci pour vos gentils commentaires auquels je réponds avec grand plaisir.

Mon blog continue encore jusqu’à fin juillet.
Il sera mis en pause estivale pendant tout le mois d’août.

Amicalement

M Y J A N I E

Un puzzle… une échappée belle !

Bonjour les amies du Net !

Pour la fête des Papas, Big Chef a reçu un nouvel « Active neurones »: un puzzle de 1000 pièces.
Un défi s’est annoncé dès le premier regard, tant l’image-poster qui accompagnait les pièces était singulière.
Comment résister à ses teintes douces et chaudes ?
J’eus l’autorisation de m’infiltrer au cours de sa réalisation… et de partir à la recherche de la signification de cette oeuvre.
Ce puzzle (49 x 68 cm) a été créé en édition limitée (500 exempl) d’après une merveilleuse illustration de l’artiste, photographe et graphiste Clémence POLGE.
Le titre en est : « Boréalis ».

Un peu de géographie…
Nous voici emmenés jusqu’au Nord du cercle polaire, entre la mer de Norvège et le Vestfjord, (un bras de mer poissonneux) où se situent les Iles Lofoten.


Nous sommes ainsi partis à la découverte d’un village côtier typique du sud de l’archipel. C’est Hamnoy que surplombent d’impressionnantes falaises. Le ciel semble danser sur ses maisonnettes endormies, sous la magie d’une de ces aurores boréales qu’il est fréquent d’apercevoir de nuit dans ces contrées, entre septembre et mi-avril.
Alors, on comprend mieux le titre de ce puzzle : « Boréalis ».

Muni de son grand carton, Big Chef ne tarda pas à envahir la table du séjour, et se lança dans un savant tri par couleurs ou… motifs géométriques. Les petites boîtes s’alignèrent avec leurs précieux contenus sélectionnés.
Y avait plus qu’à !
Les jours qui suivirent furent intenses en concentration créative. A deux, c’est encore plus motivant : on se stimule, on permute nos angles de recherches.
Le puzzle achevé, nous avons contemplé les détails de ce paysage insolite, essayant de l’imaginer dans sa beauté naturelle.

La petite Héloïse arriva à ce moment précis. Elle demanda à admirer le « tableau » et se fit expliquer bien des choses:

La neige sur les bords du fjord…

L’immense montagne aux couleurs changeantes dans cette nuit boréale…

L’ourson Grognon n’en perdait pas une miette !

Et surtout ces étranges maisons rouges regroupées au pied de la falaise… tel un village de poupées.
Imitant sans le savoir l’illustre Gulliver au pays des Lilliputiens, Héloïse observait tout, dominant le paysage du haut de ses 20 cm.

Elle écoutait avec intérêt …

-« Les habitants des îles Lofoten sont essentiellement des pêcheurs. Durant la période de la pêche (de janvier à avril), ils logent dans des conditions un peu difficiles, sans réel confort, dans ces étonnantes cabanes rouges aux lisérés peints en blanc (des « rorbus »). Elles sont construites sur pilotis, à même les rochers, ce qui leur permet d’accéder directement à la mer, et de décharger plus aisément le résultat de leur pêche. »
-« Ah oui, je vois ces cabanes près de l’eau. Crois-tu qu’ils aiment leur dur métier? » demande Héloïse.
-« Je le pense, et ils sont fiers d’être pêcheurs », répond Big Chef.

-« Et ces croisillons de bois, c’est quoi ? Un étendoir à linge ? »s’étonne Héloïse.
-« Hi… Hi… Tu l’as remarqué ! » s’écrie Myjanie.

Et Big Chef de compléter :

-« C’est un séchoir à morues ! Au retour de la pêche, certains poissons sont mis de côté pour être vendus et mangés frais. D’autres sont préparés, salés, et mis à sécher par 2, suspendus par la queue sur ces rondins de bois. Le soleil, le vent et le sel se chargent de les conserver pendant les 4 mois de séchage à l’air libre. C’est ainsi que naît le « stockfish » (qui veut dire « bâton de poisson »).

-« Et les cabanes ? Après la saison de pêche, elles ne servent plus ? »
-« Elles sont remises en état, et louées aux touristes friands de Nature et de randos. »
-« On pourra y aller, Big Chef ? » demande Héloïse intéressée.
-« Tu apprécies donc les fortes odeurs de poissons séchés » répond Big Chef amusé.

La petite s’imagine déjà dans le sac à dos de Big Chef, à la découverte de cette étrange contrée.

-« Sais-tu que, la-bas, le soleil « refuse » de se coucher pendant plusieurs semaines, à certaines périodes de l’année.
C’est un « caprice » naturel qu’on appelle « le jour polaire » ou plus poétiquement « le soleil de minuit. »
Il teinte le ciel et la terre d’une lumière rougeâtre, offrant l’un des plus beaux spectacles au monde.
Les plus longs jours polaires se situent entre le 20 avril et le 22 août. Certains viennent de très loin pour assister à ce phénomène. »

C’est étonnant ce qu’un puzzle peut nous apprendre.

Sans doute, le devons-nous à notre esprit curieux toujours en éveil, et ce regard tourné vers un ailleurs que nous ne connaîtrons plus que virtuellement…
Héloïse se prend à rêver à ce soleil capricieux, à ces aurores boréales qui transforment ces magnifiques paysages en festivals de couleurs électriques.

Quant aux mignonnes cabanes de bois, aux odeurs tenaces de morues séchées… elles sembleraient freiner les envies de dépaysement de petite Héloïse.

-« Je n’aime pas vraiment le… SKot-Fiss ! » confie-t-elle un peu gênée.
-« Non, Héloïse, tu veux dire le … STOCKFISH ! » rectifie Myjanie en éclatant de rire.
-« Eh bien … nous voilà prévenus ! » conclut alors Big Chef.

Réalité et fiction se sont rejointes cette fois encore, pour vous proposer cette saynète un peu inhabituelle.

Merci à vous de l’avoir suivie, le temps de cette échappée virtuelle dans les îles Lofoten.

En tout juste une semaine, ce puzzle rafraîchissant nous a menés sur les bords du Vestfjord norvégien aux eaux turquoise.

Activité paisible, délassante et jeu de patience assurés.

Pour revoir la tenue d’Héloïse déjà présentée, c’est ICI.
A bientôt… et prenez bien soin de vous !

Amitiés

M Y J A N I E